Ose Voyager

Ose voyager. Ose partir. Pars ce matin. Prends la route. Suis le vent, suis une odeur, suis un voyageur que tu ne connaissais pas hier, suis une idée folle.  Prends la route. Maintenant. Demain ne sera pas un meilleur moment. N’attends pas de gagner à la loterie, n’attends pas ton âme sœur. Pas ici. Ce boulot ne peut pas être toute ta vie. Pars, voyage. Si tu as peur, c’est que tu es vivant. Si tu as peur, c’est qu’il faut le faire. Ose. C’est facile en fait. Prends ton sac à dos, remplis-le d’audace. La vie se chargera de mettre ce dont tu as besoin sur ton chemin. Pars.

Pendant que tu es là, il y a quelque part un train qui part sans toi. Il y a quelque part une petite moto à acheter, un yak à traire, un cheval à monter, une tortue avec qui nager, une montagne à gravir, un nouveau métier à apprendre. Il y a quelque part ton compagnon de route, ton confident d’un soir, l’ami avec qui tu ne partages pas de langue, un enfant qui t’attend pour t’apprendre son jeu préféré, un papy qui aimerait bien partager un thé, un conducteur qui voudrait parler pendant ce long trajet. Il y a quelqu’un prêt à t’apprendre sa langue, à t’apprendre sa danse, à t’apprendre sa cuisine, à te présenter sa famille, à te montrer son travail dont il est si fier. Quelqu’un à qui tu vas vouloir donner sans compter, que tu vas vouloir aider, amuser, écouter, découvrir. Il y a quelque part quelqu’un que tu vas apprendre à aimer, ne serait-ce que quelques heures. Quelqu’un que tu vas devoir quitter en promettant de repasser. Quelqu’un à qui tu écriras de temps en temps. Quelqu’un dont tu n’as pas le contact mais seulement le souvenir d’une rencontre aussi intense qu’éphémère. Quelqu’un que tu reverras, des années plus tard, à l’autre bout du monde. Quelqu’un avec qui tu noues une amitié décousue qui s’avère plus forte que tes amitiés sédentaires. Quelqu’un à qui tu n’aurais jamais eu l’occasion de parler si t’étais resté là. Chez toi.

Il y a quelque part toi, tes réponses, et surtout tes nouvelles questions. Tu pars en pensant à demain. Où acheter ton appartement ? Comment obtenir cette promotion ? À quel âge faut-il être casé et avoir un gosse ? Que vont-ils penser ? Mais tu ne trouveras qu’aujourd’hui. Où manger ? Où dormir ce soir ? Comment continuer à voyager ? Comment mieux voyager ? Oui, ose, pars, voyage et vis aujourd’hui, vis là-maintenant. Soit présent à ce que tu fais, à où tu es. Et c’est tout. Juste ça. Juste pour toi.

Tout ce que je peux te dire, c’est que tu es incapable d’imaginer ce qui va se passer. Tu peux essayer. Tu peux faire des plans, faire des itinéraires, prendre des guides. Ils réconfortent. Mais ils s’envolent à la première rencontre. Et ça surpassera toutes tes idées. Tout ce que je peux te dire, c’est que tu vas y arriver. Tu es bien plus fort que tu ne l’imagines. Bien plus fort qu’ils ne le pensent. Tu vas te surprendre chaque jour. Tu vas apprendre. Tu vas te planter, tu vas tomber, tu auras mal, tu auras faim. Et tu sauras que tu es vivant.

Pars. Tu pourras toujours rentrer quand tu en auras marre.